Préparer randonnée

Vous avez envie de partir en pleine nature, de prendre un grand bol d’air frais et de découvrir des régions françaises que vous ne connaissez pas encore ? La randonnée itinérante peut sembler difficile à organiser lorsqu’on manque d’expérience. Bien qu’il s’agisse d’une activité qui nécessite de la préparation, quelques conseils peuvent rendre la randonnée pédestre à la portée de tout le monde.

 

Voici quelques conseils pour bien préparer votre randonnée.

 

 

1 – ÉTUDIER L’ITINÉRAIRE

 

Après avoir choisi votre destination, il est capital d’étudier votre itinéraire avant votre départ. Pour cela, collectez des informations sur votre destination auprès d’autres randonneurs ou dans des guides afin de vous faire une idée plus précise sur la région que vous allez visiter, des refuges, des lieux à voir, ou encore sur les règlementations locales.

 

Par la suite, organisez vos différentes étapes, du départ jusqu’à l’arrivée, et évaluez la difficulté de l’itinéraire. Celle-ci s’analyse grâce à plusieurs facteurs comme le dénivelé, les passages escarpés, etc…

 

Puis pour finir, et même si vous avez sûrement au préalable défini combien de temps vous souhaitez partir,  penchez-vous sur l’itinéraire afin d’estimer exactement combien de temps votre randonnée va durer, et si vous manquez d’expérience, prévoyez plus large que vous ne le pensez !

 

 

2 – ÉTABLIR SA CHECK-LIST

 

Nous sommes parfois trop sûrs de nous ou à l’inverse, perturbés par le stress, avant de partir à l’aventure.

Ainsi, afin de ne rien oublier d’important, constituez une liste du matériel à emporter avec vous, afin d’éviter les mauvaises surprises une fois sur place. Une fois la check-liste établie avec minutie, tenez-vous y ! On tend souvent à rajouter, en dernière minute, des éléments accessoires qui alourdissent les sacs…

Une attention particulière devra être portée sur le choix des vêtements. Il est toujours préférable, en randonnée, d’opter pour un short et un pantalon confortables, pas trop serrés et si possible avec plusieurs poches. Cependant, bannissez les jeans, trop raides et trop longs à faire sécher une fois mouillés par la pluie ou les cours d’eau traversés.

Pour le haut, nous vous conseillons de porter 3 couches superposées (à adapter selon la température) :

  • Un vêtement fin au contact de la peau, en laine ou en fibre synthétique qui évacue la transpiration
  • Une 2ème couche que vous pourrez ôter selon votre effort ou enfiler pour vous tenir chaud
  • Enfin, une couche de protection imperméable et « respirante », pour vous protéger des intempéries sans trop transpirer

Enfin, n’oubliez pas une paire de gants fins, et selon votre destination, un bonnet et une écharpe.

 

3 – FAIRE SON SAC À DOS

 

Si votre check-list a bien été établie au préalable, votre sac à dos sera facilement rempli ; mais comment bien l’organiser ?

Votre sac est un élément important pour le bon déroulement de votre randonnée. Il existe plusieurs tailles de sacs de randonnée de 10 à 100 litres ! Alors adaptez la taille de votre sac à la randonnée prévue (distance, durée, lieu de repos…) . Nous vous recommandons un sac à dos avec des ceintures ventrales, qui permettent un transfert de charge, et qui favorisent la bonne répartition du poids. La technique doit prendre le pas sur l’esthétique dans ce genre de voyage !

Il est évident que pour charger son sac à dos il y a aussi un ordre. Pensez à ranger les objets lourds en premier, au fond et contre le dos, et pensez à garder les équipements utiles à portée de main afin de ne pas être embêtés pendant votre randonnée.

N’oubliez surtout pas un ravitaillement conséquent d’eau et de nourriture pour ne pas en manquer lors de votre séjour.

 

4 – FAIRE UNE PRÉPARATION PHYSIQUE

 

Tout le monde n’a peut-être pas le temps de faire du sport au quotidien, cependant, il y a de petites astuces pour se préparer physiquement sans trop le sentir ! Efforcez-vous de faire de courts trajets à pieds plusieurs fois par jour ou encore, favorisez les escaliers plutôt que l’ascenseur lorsque vous avez le choix. Ce mode de vie actif vous préparera légèrement et sans douleur, à votre première randonnée.

Le sport n’est pas le tout… l’hydratation quotidienne est également une clé de votre préparation. Buvez au moins 1,5 litres d’eau par jour, même avant votre séjour, puis passez à 2 litres pour vous habituer à boire assez d’eau ; ceci vous évitera les tendinites ou les crampes pendant votre randonnée.

Enfin, si c’est votre première randonnée, n’hésitez pas à consulter votre médecin avant le départ pour vérifier que votre condition physique vous permet de pratiquer la randonnée, et éventuellement obtenir la prescription de petits médicaments utiles lors de votre voyage.

 

5 – PRÉVOIR L’HÉBERGEMENT

 

Vous devez prévoir à l’avance vos étapes afin d’être certain d’avoir un lieu pour dormir lorsque la nuit tombe.

Pour passer la nuit, en fonction de votre budget, renseignez-vous sur les hôtels, les gîtes, les campings ou encore les refuges qui se trouvent sur votre itinéraire.

Vous pouvez également opter pour la formule « chez l’habitant », qui aura l’avantage de ne pas grever votre budget, et de vous garantir une soirée conviviale.

Si vous souhaitez bivouaquer, il est important de se renseigner sur les règlementations locales car cette pratique n’est pas autorisée partout. Bien entendu, vous devrez, dans ce cas, prévoir un matériel adapté : une tente légère et pratique, un duvet et un tapis de sol vous permettront de récupérer pendant la nuit.

 

 

6 – ANTICIPER LES ALÉAS

 Se préparer à l’imprévisible permet de pouvoir se retourner face à des situations extrêmes. L’accumulation de la fatigue physique, la météo, les risques environnementaux ou les dangers naturels sont à prévoir lorsque l’on part en randonnée dans des régions que l’on ne connait pas. Il est préférable, pour les premières randonnées que vous ferez, de prévoir un itinéraire facile à adapter en cas d’imprévus.

Nous vous conseillons de prévenir une personne de confiance de votre destination et de lui donner une copie du parcours, des étapes et votre date de retour, pour que celle-ci puisse alerter les secours en cas de besoin. 

  

Vous avez désormais toutes les cartes en mains pour arpenter des sentiers balisés ou non et pour que votre séjour se passe dans les meilleures conditions ! Bonne route !

 

 

 

0 Commentaires

Laisser une réponse

©2019 Au Coeur des Paysans - Mentions Légales

ou

Vous connecter avec vos identifiants

ou    

Vous avez oublié vos informations ?

ou

Create Account