Malgré certaines difficultés que le secteur de l’exploitation agricole a pu rencontrer périodiquement, liées à la concurrence européennes et mondiale et à certaines crises économiques, l’agriculture française reste encore et toujours la première agriculture d’Europe.

 

Grâce à la diversification territoriale de la France, la moitié de l’hexagone bénéficie d’un climat qui permet aux agriculteurs et aux éleveurs, sur près de 500 000 exploitations, de produire dans des conditions favorables toutes sortes de fruits, de légumes, de plantes ou encore d’animaux.

 

Voici 6 chiffres que vous ignorez sûrement sur l’agriculture française

 

 

1 – LA FRANCE REPRÉSENTE 16% DES TERRES AGRICOLES EUROPÉENNES

 

27 millions d’hectares du territoire français sont cultivables, soit un peu moins de la moitié du pays. Ces 27 millions d’hectares d’exploitation agricoles représentent à peu près 16% des terres agricole européennes, ce qui place la France au premier rang de producteur en Europe pour cinq secteur agricoles : les céréales, les plantes fourragères, le vin, les pommes de terre, le bétail et les volailles.

 

La france dispose de cette importante superficie cultivable, de part et d’autres du 45ème parallèle de latitude nord, ce qui permet aux agriculteurs une grande diversité de production : exploitation céréalière, viticole, horticole, mais aussi animale.

 

 

2 – LA FRANCE EST LE PREMIER PRODUCTEUR AGRICOLE EUROPÉEN

 

La France est le premier producteur agricole de façon globale, même si selon les secteurs agricoles cette place varie légèrement.

 

L’Union Européenne a produit 373 milliards d’euros de produits agricoles bruts non transformés en 2014. Avec 67 milliards d’euros, la France a contribué à 18% du total de cette production.

 

Les autres grands pays producteurs agricoles de l’Union Européenne sont l’Allemagne, l’Italie et l’Espagne

 

 

3 – IL Y A 885 400 EXPLOITANTS AGRICOLES EN FRANCE

 

Selon Agreste, en 2015, il y avait 885 400 exploitants agricoles en France ; ce chiffre ne différencie pas les chefs d’exploitation, les conjoints, les salariés permanents, etc… Les chiffres de ce secteur sont en baisse car en 2010, la France comptait 966 300 exploitants agricoles.

 

Selon l’Agence Française pour le Développement et la Promotion de l’Agriculture Biologique, cette agriculture, de sa production à la distribution de ses produits, représentait en 2016 près de 118 000 emplois directs, dont 77 700 au sein même des exploitations agricoles.

 

 

4 – 30% DES EXPLOITANTS AGRICOLES FRANÇAIS SONT DES FEMMES

 

Contrairement aux idées reçues, en 2013, 30% des exploitants agricoles sont des femmes, on peut alors parler “d’exploitant-es” agricoles !  C’est en France métropolitaine que le pourcentage des femmes dans les actifs permanents agricoles ne cesse d’évoluer. En 2013, 27% des chefs d’exploitation, coexploitants ou associés agricoles étaient des femmes, contre 8% en 1970.

 

 

5 – “51” : L’ÂGE MOYEN DES AGRICULTEURS FRANÇAIS

 

En 2013, 51 ans était l’âge moyen des chefs d’exploitation, coexploitants et associés en France métropolitaine, et, selon les données Agreste, 38% des actifs dirigeants avaient 55 ans ou plus.

 

 

6 – L’AGRICULTURE REPRÉSENTE 6,7% DU PIB FRANÇAIS

 

Après la crise économique de 2016, la contribution du secteur agricole au produit intérieur brut français devrait cette année être en hausse pour la 3ème année consécutive : en 2016, la production agricole représentait 6,7% du PIB français.

 

En 2018, les exportations de produits agroalimentaires et agricoles ont représenté 6,6 milliards d’euros d’excédent commercial, contre 5,8 milliards en 2017. Nous pouvons donc observer que la courbe a été inversée par rapport aux années précédentes qui avaient été touchées par les mauvaises récoltes de céréales.

 

0 Commentaires

Laisser une réponse

©2019 Au Coeur des Paysans - Mentions Légales

ou

Vous connecter avec vos identifiants

ou    

Vous avez oublié vos informations ?

ou

Create Account