Agriculture biologique :

Au préalable, il convient de distinguer l’agriculture biologique certifiée de celle qui est pratiquée par des centaines de millions d’agriculteurs pauvres dans le monde, qui faute de moyens, n’ont pas accès aux intrants d’origine industrielle.

Reconnue en France à partir des années 1970, le logo AB (1990) implique le respect de normes très strictes : non utilisation d’intrants industriel et d’OGM, obligations concernant la préservation de l’environnement, le bien-être animal, rotations culturales plus longues et plus complexes, lutte préventive contre les ravageurs et les maladies.

Le « bio certifié » comptait dans le monde, en 2009, 37 millions d’ha, dont 3 pays non européens – Australie (12 millions d’ha), Chine et Argentine (3,5 millions d’ha) représentaient 60% de la production.

L’Union Européenne, avec 8 millions d’ha occupait le 2ème rang.

Son développement rapide en France en terme de consommation nécessite d’importer 40% des produits, dont les deux tiers pour les fruits et légumes.

 

©2020 Au Coeur des Paysans - Mentions Légales

ou

Vous connecter avec vos identifiants

ou    

Vous avez oublié vos informations ?

ou

Create Account